Annonces immobilieres

Les VTC, des entrepreneurs comme les autres ?

Il existe un grand nombre de structure juridique qui dépendent en grande partie de l’activité à laquelle une société s’adonne. Vous êtes un exploitant de voiture de transport avec chauffeur ? Le statut SASU est la mieux adapté à votre situation. Vous aurez la possibilité de vous lancer dans plusieurs activités avec cette formule.

Ce qu’il faut savoir sur la VTC ?

Avant de commencer dans une activité, il est plus que nécessaire de connaitre toutes les informations y afférentes. VTC est l’acronyme de voiture de transport avec chauffeur. Elle touche les véhicules compris entre 4 à 9 places, chauffeur inclus. L’automobile doit avoir moins de 6 ans excepté les voitures de collection et elle doit être équipée de 4 portes minimum. Elle devra également être dotée d’un moteur d’une puissance supérieure ou égale à 84 kW et avoir des dimensions minimales de 4,50 m x 1,70 m.

Le conducteur doit répondre à certaines obligations pour pouvoir manœuvrer un véhicule de ce genre. Entre autres, avoir des compétences professionnelles, disposer d’une carte professionnelle et suivre un stage de formation continue. Bref, l’aptitude à conduire, l’expérience et le respect des règlementations sont des exigences inévitables pour profiter d’une VTC.

Le statut SASU, idéal pour les VTC

La forme juridique occupe une place prépondérante dans la réalisation d’une ou de plusieurs activités. Pour le cas des VTC, la SASU reste la plus appropriée. Cette structure juridique procure une totale liberté dans l’organisation et la direction d’une société. Une SASU permet d’être assuré en cas d’accident ou de maladie dans un cadre professionnel, car elle est soumise au régime général de la sécurité sociale. Un grand atout pour exercer dans les VTC.

Avec une SASU, l’intéressé a la chance de développer rapidement et d’une façon durable son activité. Vous êtes un chauffeur de VTC et vous avez un projet de creation sasu? Cette idée vous permettra de profiter d’avantages fiscaux importants comme l’acquittement de la TVA en déduisant vos frais personnels de votre chiffre d’affaires.

Les publications similaires de "Actualités"

  1. 30 Juin 2021Quelles conditions pour débloquer votre épargne salariale ?575 aff.
  2. 7 Oct. 2020Les clés de la réussite d’un investissement locatif817 aff.
  3. 24 Sept. 2020Investissement LMNP : Quels sont les avantages à en tirer ?767 aff.
  4. 13 Sept. 2020Pourquoi réaliser une simulation avant un investissement LMNP ?848 aff.
  5. 12 Fév. 2020Louer un bureau à Toulouse1083 aff.